Programme de khôlle n°10 : du 02/12 au 06/12


image_pdfimage_print

Chapitre AM1 – Structure de l’atome et classification périodique

Contenu :

  • Historique sur l’atome / les énergies.
  • Nombres quantiques (associé à une probabilité de présence de trouver un électron). Règles de base.
  • Principe de Pauli, conséquence ; règle de Klechkoswki et Hund à savoir énoncer parfaitement.
  • Structure électronique d’un atome, d’un ion. Diagramme énergétique.
  • Construction de la classification à partir des structures électroniques : blocs, lien entre ligne / colonne et numéro atomique.
  • Familles et propriétés chimiques (lien avec l’électronégativité).

Chapitre SP6 – Circuits linéaires du premier ordre

Contenu :

  • Poser un exercice avec une charge et/ou décharge de condensateur ou bobine, avec deux mailles maximum. En priorité par rapport à la cinétique / atomistique.

 

Chapitre TM2 – Cinétique chimique

Questions de cours :

  • Exprimer la concentration au cours du temps pour une réaction ayant un seul réactif admettant un ordre 0, 1 ou 2 (au choix du khôlleur). Calculer le temps de demi-réaction.
  • Présenter la méthode différentielle, intégrale, et des temps de demi-réaction.
  • Expliquer la méthode de dégénérescence de l’ordre ou des conditions initiales stoechiométriques.
  • Présenter le principe de suivi d’une réaction par conductimétrie (principe, conditions d’utilisation, etc.)
  • Présenter le principe de suivi d’une réaction par spectrophotométrie (principe, conditions d’utilisation, etc.)

Contenu :

  • Toute application concrète et simple d’utilisation pour UN réactif de la méthode différentielle, intégrale ou des temps de demi-réaction.

Chapitre SP7 – Des oscillateurs amortis et forcés (QUESTION DE COURS UNIQUEMENT)

Questions de cours :

  • Présenter l’oscillateur harmonique sur l’exemple du circuit LC : équation différentielle, pulsation propre, résolution dans le cas d’un condensateur initialement chargé sous une tension E_0.
  • Donner la forme canonique d’une équation différentielle d’un oscillateur amorti. En régime pseudo-périodique, établir l’expression de la pseudo-période T et justifier qu’on puisse la confondre avec la période propre de l’oscillateur non amorti en précisant dans quel cadre.
  • Après avoir rappelé la solution d’une ED d’un oscillateur amorti en régime pseudo-périodique, la résoudre entièrement avec des conditions initiales au choix du khôlleur.
  • Représenter graphiquement les différents régimes de fonctionnement d’un oscillateur amorti soumis à un échelon de tension : on attend la représentation temporelle et le portrait de phase associé.
  • Démontrer que dans le cas d’un oscillateur amorti en régime pseudo-périodique, Q est l’ordre de grandeur du nombre de pseudo-périodes observables pendant le régime transitoire.